21 February 2024

Nous avons “essayé pour vous” le FOUR SOLAIRE…

Nous considérions jusqu’à maintenant le “cuiseur” solaire comme “un peu gadget”, d’une utilité un peu “anecdotique”… à tord…

Puis, devant les expériences de copains moins c… que nous, qui ont utilisé ce type d’engin pour cuisiner tout l’été, et particulièrement pendant l’été où les prix du gaz et la dépendance de l’Europe posaient de réelles interrogations, nous avons pris nos scies circulaires et visseuses à deux mains pour fabriquer un exemplaire du bizarre ustensile…

Et ni une ni deux, avons entrepris de cuire plusieurs plats “pour voir”… ; gigot, tian de légumes, poulet cocotte… mijotés à “cuisson lente” basse température ont donné des résultats plus que bluffants…

La température est montée à 130 degrés, et une cuisson de 5, 6 ou 7 heures s’est révélée donner un moelleux fort intéressant.

Il faut certes préparer les plats le matin ou la veille, mais avec un peu d’organisation dans nos habitudes de cuisine, c’est très “jouable”… prochain essai : la stérilisation des bocaux de confitures…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *